Actualités

Un SUV full options à un prix IMBATTABLE ! Pour plus d'infos cliquez ici
 
Vous en avez sans doute déjà entendu parler : à partir de septembre 2018,le WLTP sera la nouvelle norme d'évaluation des voitures neuves. Le WLTP est un test plus réaliste avec des résultats plus corrects qui remplacera la NEDC. Ainsi, les valeurs d'émission de CO2 seront en moyenne 20% plus élevées. Jusqu'à présent, on ne savait pas si ce changement aurait un impact fiscal. Pour l'instant, une augmentation des taxes n'est pas prévue.  
Pourquoi un nouveau test ?
Les données de consommation indiquées sur les fiches des voitures neuves ne semblaient guère représentatives pour de nombreux conducteurs, surtout pour les voitures hybrides. Les tests européens actuels ont été définis dans les années 80 avec des moteurs d’une autre génération et sans solutions hybrides. Les nouveaux tests, harmonisés au niveau mondial, se veulent plus réalistes avec des phases plus longues, à des vitesses plus élevées et tenant compte des équipements installés. Mais ils se feront toujours en laboratoire.
Pourquoi en laboratoire ?
Le calcul des normes doit se faire selon des standards et un contrôle strict des variables, toutes choses étant égales par ailleurs. Sur routes réelles, il est par exemple difficile de contrôler les conditions climatiques (vent, humidité, température) de même que la densité de circulation, le comportement des autres conducteurs et la qualité du revêtement. Sur rouleaux, avec les bons coefficients, il est possible de reproduire les mêmes tests partout dans le monde tout en tentant d’être réalistes par rapport à la conduite réelle. Ce contrôle de tous les éléments est essentiel compte tenu des enjeux des chiffres publiés, notamment pour le calcul des taxes. Et puis, il ne faut pas oublier que ces tests tendent à définir un usage moyen qui ne pourra pas correspondre à chaque cas particulier.
Ce qui change ?
Le NEDC étant européen, le WLTP est mondial. Toutefois, s’il sera bien possible de comparer les consommations entre voitures de différents continents, chaque zone géographique pourra toutefois faire quelques adaptations en fonction des habitudes de conduite et la densité de trafic. En Europe, les nouveaux tests WLTP vont différer du NEDC actuels principalement sur les points suivants :
  • 3 cycles de test en fonction du rapport poids-puissant au lieu d’un seul cycle uniforme ;
  • Cycle de 30 minutes au lieu de 20 minutes ;
  • Une distance par cycle de 23,25 km au lieu de 11 km ;
  • 4 phases (au lieu de 2) avec plus de simulation hors agglomération (87 % au lieu de 63 %) ;
  • Vitesse moyenne de 46,5 km/h au lieu de 34 km/h ;
  • Vitesse maximale de 131 km/h au lieu de 120 km/h ;
  • Prise en compte de l’influence de certains équipements sur les émissions de CO2 ;
  • Changements de vitesse variables (pas toujours au même point de passage) ;
  • Température du laboratoire fixée à 23 °C (et plus dans une marge de 20 °C à 30 °C).
Quelle transition ?
Les 1ers véhicules neufs à afficher les normes WLTP sont arrivés en septembre 2017. Elles concerneront les tout nouveaux modèles. Ensuite, la norme WLTP sera affichée pour tout véhicule neuf dès le 1er septembre 2018. Le 1er septembre 2019, les véhicules de stock calculés avec le NEDC devront afficher les données WLTP. Cela va créer une confusion pendant 2 ans avec deux cycles pour certains véhicules. De plus, il faut aussi voir comment le fisc va s’adapter puisque les émissions CO2 du cycle WLTP risque d’être plus élevées que celles en NEDC. Dès lors, l’ACEA fait des recommandations à l’Union européenne et aux États pour revoir leur fiscalité et taxes liées au CO2 sans impacter le budget des citoyens. En espérant que l’association soit entendue… Plus d’infos (en anglais uniquement)  

Fin 2018, le moteur diesel aura perdu tout intérêt financier

Une étude menée par VAB révèle que rouler au diesel devient de moins en moins intéressant. Le point de bascule, qui fut longtemps estimé à 15.000 km, avoisine désormais les 30.000 km/an. De nombreux paramètres favorisent l’achat d’une voiture essence. Certes, les familiales roulant à l’essence consomment environ 1L/100 km de plus que celles équipées d’un moteur diesel. Mais le test de consommation montre que l’écart par rapport à la consommation normative est plus important dans le cas des motorisations diesel que dans celui des motorisations essence. De plus, la différence de prix entre les versions diesel et essence a augmenté de 4% entre 2016 et 2017. Le surcoût moyen des versions diesel atteint désormais 2.494 euros pour les voitures familiales et 2.880 euros pour les SUV et les mono volumes. Il existe un autre élément déterminant: fin 2018, les accises sur le diesel et l’essence seront identiques! (Actuellement, sur le diesel, elles sont inférieures de 7,5 centimes €/L par rapport à l’essence.) De surcroît, à partir de janvier 2018, une zone de basses émissions sera mise en place à Bruxelles pour y améliorer la qualité de l’air. Les véhicules les plus polluants y seront interdits. Les voitures diesel seront à terme bannies de la capitale. Pour les 85% des propriétaires de voitures privées qui parcourent moins de 20.000 kilomètres par an, il n’y a d’ores et déjà plus le moindre intérêt à posséder une voiture équipée d’un moteur diesel. Conclusion: rouler au diesel ne sera plus intéressant que pour… 3 % des usagers.

France: l’éco-vignette est obligatoire pour tous les véhicules belges

Elle doit être apposée sur le pare-brise de tous les véhicules, sous peine d’amende.
France: l’éco-vignette est obligatoire pour tous les véhicules belges
Elle doit être apposée sur le pare-brise de tous les véhicules, sous peine d’amende.
La vignette Crit’air est obligatoire pour tous les conducteurs depuis le 1er avril dernier. Tous les véhicules sont concernés : motos, voitures, ou utilitaires, immatriculés en France ou à l’étranger. Ce petit autocollant rond indique la classe (de 1 à 5) à laquelle appartient votre véhicule en fonction des émissions polluantes qu’il émet mais aussi en fonction de la date de la première immatriculation et de la norme Euro (indiquée sur le certificat d’immatriculation). Les véhicules électriques, hydrogène, gaz et hybrides rechargeables bénéficient directement du meilleur classement. La vignette peut être obtenue uniquement par internet et sur le site officiel du service de délivrance des certificats, au prix de 4,80 euros pour la Belgique. Il faut compter entre 3 semaines et un mois pour la recevoir. Les automobilistes qui prendront le risque de rouler sans la vignette risquent une amende de 68 euros en cas de contrôle (135 euros pour les poids lourds). Après une période de tolérance de 6 mois, les sanctions ont pris effet depuis le 1er juillet pour tous les automobilistes. La vignette doit être posée à l’intérieur du pare-brise mais bien visible de l’extérieur. Selon le degré de pollution évalué, certaines classes de véhicules ne pourront donc pas circuler. Des panneaux d’interdiction de circuler seront alors apposés à l’entrée de certaines villes L’ensemble du territoire parisien est concerné de 8h à 20h du lundi au vendredi, excepté le périphérique. Pour Lyon et Grenoble, la vignette n’est obligatoire qu’en cas d’alerte pollution. D’autres villes prévoient également de l’adopter à partir de septembre, comme Lille, Strasbourg, Bordeaux et Montpellier. Plus d’infos sur l’éco-vignette: https://www.certificat-air.gouv.fr Bonne route ! L'équipe Eva Motors.    
L'organisme de sécurité Euro NCAP vient de crasher six nouveaux modèles. Les résultats sont contrastés entre les Audi Q5, Land Rover Discovery et Toyota C-HR qui récoltent 5 étoiles et les Citroën C3, Ford Ka+ et Fiat 500 qui font moins bien. Alors que la Fiat 500 avait obtenu 5 étoiles lors d'un premier test, le modèle récemment restylé vient à nouveau d'être testé par l'Euro NCAP avec un résultat moins flatteur limité à trois étoiles. La conception ancienne du modèle et l'importance accordée par l'Euro NCAP aux équipements de sécurité peuvent en partie expliquer cela. La Ford Ka+ n'obtient pas plus de 3 étoiles non plus. Avec son petit prix, elle est aussi pénalisée par la partie équipements de sécurité. La nouvelle Citroën C3 fait mieux avec quatre étoiles et de bons résultats pour la protection des adultes et des enfants. La moins bonne protection des piétons et l'absence de freinage autonome l'empêchent toutefois d'atteindre les cinq étoiles au contraire des Audi Q5, Land Rover Discovery et Toyota C-HR.
Retour en haut